L’ADEME et la Région Centre Val de Loire souhaitent déployer largement les énergies renouvelables thermiques. Elles ont ainsi créé le Contrat d'objectif territorial de développement des énergies renouvelables (COT ENR). Ce contrat doit permettre au Pays de mobiliser et mettre en synergie un grand nombre d’acteurs sur son territoire (collectivités, acteurs économiques, …), d'apporter aux maîtres d'ouvrage une assistance technique, d'impliquer les partenaires techniques dans l'émergence et l'accompagnement des projets.

Un COT ENR permet de bénéficier du fonds chaleur de l’ADEME en cumulant un minimum de 100 tonnes équivalent pétrole (TEP), ce qui exclu les projets des communes rurales. C'est pourquoi le Pays de Valençay et le Pays Castelroussin Val de l'Indre ont décidé de répondre conjointement à l’appel à projet lancé par l’ADEME et la Région Centre Val de Loire afin d’atteindre un nombre suffisant de projets de production de chaleur ENR pour signer un COT, soit plus de 10 projets et plus de 100 TEP à l'échelle des deux pays.

Le Scot (Schéma de cohérence territorial) du Pays Castelroussin Val de l’Indre a été révisé, les élus ont pris acte des nouveaux objectifs en comité syndical du 3 juillet. Maintenant va pouvoir débuter la période de consultation administrative : État,conseil régional, conseil départemental, chambres consulaires... vont avoir 3 mois pour donner un avis, puis la population aura un mois pour le faire lors de l'enquête publique. Suite aux observations recueillies, le Scot pourra si nécessaire être modifié puis approuvé par le Pays Castelroussin Val de l’Indre en fin d’année.

Le conseil d'administration s'est déroulé le 13 juin à Vendoeuvres. Lors de cette réunion la charte éthique de l'association a été validée, un premier bilan a été présenté et les membres ont été conviés à une réflexion sur la communication.

Après avoir validé la charte éthique, le bilan de la première expérimentation des livraisons a été exposé et le résultat est encourageant puisque le montant des commandes réalisées s'élève à 1 615 € en mai et 6 591 € au 13 juin (les prévisions au démarrage étaient de 7 000 € par mois). La livraison des sites de restauration collective a lieu tous les jeudis matin de 7h à 12h et la facturation est faite en fin de mois.
Pour clore cette rencontre, une réflexion sur la communication a été menée afin de choisir un nom pour l'association ainsi qu'une identité visuelle au travers de la charte graphique.

scot reunion publique 2017Le Scot (Schéma de cohérence territorial) du Pays Castelroussin Val de l’Indre couvre le territoire de Châteauroux Métropole et de la Communauté de Communes Val de l’Indre Brenne, soit 26 communes. Il a été révisé et devra être approuvé avant fn 2017.

Le 31 mai, deux réunions ont été organisées à destination des habitants, acteurs économiques et sociaux, associations, ... afin de prendre connaissance du projet d’aménagement du territoire pour les 20 prochaines années.
Quelques personnes ont assisté à cette présentation, à Déols pour le territoire de Châteauroux Métropole et à Buzançais pour celui de la Communauté de communes Va de l'Indre Brenne.

Vous pouvez consulter le document qui a été présenté ICI

village dd 2017Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable (30 mai au 5 juin), un village du développement durable a été organisé place de la République à Châteauroux.
Élodie Joliveau, animatrice environnement du Pays Castelroussin Val de l'Indre, était à cette manifestation pour présenter la Trame Verte et Bleue à l'échelle du Pays.

 

 

 

 

 

 

Élodie Joliveau (debout) - Village du développement durable à Châteauroux le 31 mai 2017.

À partir du 1er janvier 2017 la loi de transition énergétique pour la croissance verte interdit l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques pour l’ensemble des structures publiques (communes, départements, régions, État, établissements publics).

À compter du 1er janvier 2019, l’interdiction d’usage des pesticides sera généralisée aux particuliers. Il est donc nécessaire de faire connaître aux collectivités et aux particuliers l’interdiction actuelle et préparer l’entrée en vigueur du 1er janvier 2019.

Sites utiles :

www.zeropesticide.net
www.ecophyto-pro.fr
www.plante-et-cite.fr